Gérer la peur face au changement en cours

Aide-moi à t’aider. Je fais une enquête en ligne. Une surprise t’y attends ! Clique sur ce lien.

Chacun d’entre nous le sent, je pense. Le monde tel que nous l’avons vécu, est en train de changer. A certains niveaux (social, économique, culturel…), il y a des revirements qui s’imposent et à d’autres, ce sont les événements violents qui imposent le changement. La crise du COVID en est un.

Alors comment faire face au changement quand il y en a?
Simplement en admettant que le changement est naturel et à toujours fait partie de la vie.

Aucune civilisation n’est éternelle. La nôtre risque même d’avoir été une des plus courte.

Ce n’est pas une fatalité, c’est un fait : les excès d’une civilisation entraînent sa propre chute.

Ceci dit, ce qui fait peur c’est de devoir faire le deuil de son ancien mode de vie et aussi de devoir faire face à la période intermédiaire qui pourrait être violente.
Et c’est vrai !!

Il n’y a pas de remède miracle et je n’ai pas de boule de cristal pour te dire comment ça ira. Mais j’ai une certitude : angoisser face au changement ne t’aide en RIEN à mieux le préparer ou te préparer. Au contraire, le cortisol que tu crées va t’empêcher de réfléchir de manière constructive et va, à terme, diminuer ton immunité et ta résistance au changement.

Pourtant, les opportunités de reconstruire en mieux existent !
Pour cela, on a besoin de cerveaux ouverts dès maintenant pour résister, préparer et créer le nouveau monde. Chacun de son côté développer les petits trucs qui font qu’on s’en sortira et surtout les partager avec l’autre.
C’est la solidarité qui nous sauvera !!! Pas la peur…

Alors on fait quoi? On se reprend et on libère cette émotion inutile et délétère.
On libère sa peur avec l’EFT !

Une des manières est de suivre un atelier de Tapping EFT en ligne !
Cela va libérer ton émotion et en plus travailler en groupe ça fait du bien.
Les énergies se rassemblent et tu sauras que tu n’es pas seul à avoir peur 🙂

Viens nous rejoindre ce mardi 7 avril à 19h30 !

L’argent ne doit pas être un problème, parlons-en
Contacte-moi si besoin au +32(0)475983181 ou daniverp@gmail.com

La force d’un groupe pour te libérer

Rem : Ces techniques thérapeutiques ne se substituent aucunement à une vie saine ni au respect des recommandations médicales de votre médecin. Elles sont un complément indispensable à la psychologie et la médecine et elles aident au mieux vivre général.

Pour être heureux…

Aide-moi à t’aider. Je fais une enquête en ligne. Une surprise t’y attends ! Clique sur ce lien.

Résumons. Pour être heureux, avec discipline, chaque jour je dois:

  • méditer une heure
  • chanter et/ou danser
  • faire au minimum 30 minutes de marche
  • faire de l’EFT si j’ai un problème émotionnel
  • faire du sport 1h30 pour garder un corps en forme (tous les 2 jours, faut pas exagérer!)
  • dès le printemps, faire mon jardin 1h par jour
  • prendre un verre de vin par jour
  • entretenir une vie sociale saine (autant combiner ça avec le vin!)
  • préparer des petits plats sains (ou prendre les bons compléments alimentaires)
  • me faire présentable
  • lire tous les jours pour garder mes neurones en forme
  • jouer à des jeux de société
  • garder mes contacts en ligne mais pas trop

En plus de ça, il faut tous les jours :

  • m’occuper de mes enfants (devoirs, activités)
  • travailler au moins 7h30 par jour (sauf si pas d’emploi ou confinement)
  • aller faire les courses, vite, vite, vite (parce que ça fait chier et que c’est devenu dangereux…)
  • ranger, nettoyer, repasser (non, mais pourquoi repasser pendant un confinement? et ceci dit… pourquoi repasser tout court? D’où vient ce mode de vie tout à fait récent dans l’histoire humaine?)
  • me tenir au courant des infos chaque jour (Ah bon? Et pourquoi?…. Ah oui, pour me faire peur et me faire du mal, sachant que j’ai très peu de pouvoir sur ce qui est dit)
  • … … … … … … … … … … …
  • … … … … … … … … … … …
  • … … … … … … … … … … …
  • … … … … … … … … … … …

Ah merde… 😔 « J’ai oublié de vivre »
Ah merde, je n’y arrive pas… « Je suis nul 😞 »

ET si je pensais parfois à ne rien faire?
Ou faire chacune de ces choses en présence de moi?
Ou faire certaines de ces choses par alternances, quand j’en ai envie !

ET si je réfléchissais aux vraies nécessités de chacune de mes actions?
ET si je ré-évaluais mes activités et croyances liées à celles-ci?
Est-ce que tout ce que je fais chaque jour est SI IMPORTANT que ça vaille la peine que je m’épuise?

Faisons la liste de nos « obligations » et activités imposées et posons-nous ces questions :

Quelles sont les choses que j’ai vraiment choisies?
Quelles activités m’ont été imposées par une croyance populaire?
Quelles sont celles qui me rendent vraiment heureux(se)?


Belle journée à toi !

Rem : Ces techniques thérapeutiques ne se substituent aucunement à une vie saine ni au respect des recommandations médicales de votre médecin. Elles sont un complément indispensable à la psychologie et la médecine et elles aident au mieux vivre général.

Conférence en ligne : au corps et au cœur de nos émotions

Gratuit en répondant à l’enquête en ligne sur ce lien !

Comment rentrer consciemment en contact avec tes parts inconscientes?
Comment un événement de ton enfance, qui te parait bien banal, peut-il tant influencer ton présent?
Ta famille intérieure peut-elle t’aider?

L’IFS (Système Familial Intérieur) est une technique psychothérapeutique mais aussi une approche totalement nouvelle et originale de notre manière intérieure de fonctionner, qui nous rapproche de nous, de notre MOI PROFOND.
Pour t’expliquer cela, je me baserai sur l’histoire de Lilly, petite fille de 7 ans, qui vit une expérience particulière…

LIEU : conférence en ligne sur Zoom. Tu recevras un lien vers la réunion, lors de ton inscription.

INSCRIPTION :

Payement : au corps et au coeur de nos émotions

jeudi 9 mars - de 19h30 à +/- 21h30 Conférence en ligne

€7,00

Rem : Ces techniques thérapeutiques ne se substituent aucunement à une vie saine ni au respect des recommandations médicales de votre médecin. Elles sont un complément indispensable à la psychologie et la médecine et elles aident au mieux vivre général.

Confinement : Trouver un peu de paix…

En ces temps plus que déconcertants, je me propose de vous accompagner pour trouver un peu de paix et récupérer de l’espace cerveau pour avancer. A cette fin, voici quelques propositions :

  • SKYPE et MESSENGER : Les séances que je propose en EFT et IFS peuvent se faire à distance par le net avec Skype ou Messenger, afin d’éviter de se côtoyer de trop près 😉 Me contacter ici.
  • TARIF ADAPTE : Ce sera une période difficile pour les thérapeutes aussi. Afin de pouvoir travailler et te rendre service, je propose ces tarifs, du 16 mars au 10 avril :
    • Adulte: première séance 30€ (au lieu de 50€) / séances suivantes : 1h = 40€    –    1h30 = 60€
    • Enfant (jusque 12 ans) : 1h = 30€
    • Social : 1h = 20€
    • Conditions d’annulation: toute consultation annulée moins de 3 jours ouvrables est payable au tarif plein.
  • Quelques conseils pour s’apaiser : Yves Wauthier-Freymann a créé une page pour s’apaiser. C’est un excellent travail que je partage ici avec toi. Vois ce lien.
  • Suis les conseils avisés sur le site de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé)
  • Passe du temps avec toi. Médite, marche dans la nature, fais de l’EFT, passe du temps avec ta famille…. C’est aussi le printemps !!!! (ou presque… )

J’espère que cela t’apportera de quoi passer ces semaines le mieux possible 🙂

Pages connexes :

Rejoins-moi sur : https://www.facebook.com/soiscurieuxdetoi 

Rem. : il est impératif de continuer à visiter régulièrement votre médecin généraliste ou spécialiste et/ou tout autre praticien que vous avez l’habitude de rencontrer (ostéopathe, kinésithérapeute, psychologue, psychiatre, sophrologue…). Je ne suis en rien médecin ou psychologue.

Aller vers toi, c’est aller vers l’autre… et inversement?

Aide-moi à t’aider. Je fais une enquête en ligne. Une surprise t’y attends ! Clique sur ce lien.

Te rencontrer, pour découvrir tes besoins, tes valeurs et tes émotions.

Cela permet au fur et à mesure de te débarrasser de tes souffrances, tes tristesses, peurs, colères et vieux traumatismes.

Aussi de te trouver bien avec toi , sans aucun besoin d’échapper à ton quotidien par des moyens artificiels (vacances bien loin, addictions, achats compulsifs…) qui souvent coûtent tant (en argent, en temps et/ou énergie).

Cela permet aussi de prendre des décisions pour aller de mieux en mieux. Sortir de ta zone de confort (souvent coûteuse elle aussi) pour aller vers TOI!

Vivre un quotidien plus léger… n’est ce pas la première source de bonheur?

… Te rencontrer, pour connaître tes besoins, tes valeurs, tes émotions, en relation avec l’autre!

Cela te permet de te trouver bien avec l’autre… si celui-ci est bien avec toi!.
En effet, débarrassé de tes fardeaux, tu sais de mieux en mieux ce qui te convient et comment respecter tes propres besoins et désirs, en accord avec tes valeurs.

Ceci dit, aller vers l’autre (qui est aussi ton miroir), avec justesse, n’est ce pas aussi aller vers toi? La question reste ouverte 🙂

Te respecter, respecter l’autre et ainsi te respecter AVEC l’autre, dans la justesse, cela s’apprend !!!

Ce voyage nécessitera toutefois courage, détermination et… l’envie d’aller bien. 🙂

Quelle que soit ta manière, aller vers TOI est un voyage riche de connexions nouvelles qui mène à une « re-création » de plus en plus positive de TOI!

En tant que thérapeute et formateur, Je peux t’accompagner sur ce bout de ce chemin.

L’EFT et l’IFS sont des techniques (des arts de vie?) psychothérapeutiques brèves et efficaces qui permettent de se rapprocher de son MOI PROFOND, en douceur !

Pour me contacter, clique ici.

A partir du 10 mars à Thuin. Suis ce lien pou tous les renseignements

Rem : Ces techniques thérapeutiques ne se substituent aucunement à une vie saine ni au respect des recommandations médicales de votre médecin. Elles sont un complément indispensable à la psychologie et la médecine et elles aident au mieux vivre général.

Les bonnes (?) résolutions de 2020

Tout d’abord, bonne année et bonne santé !

Que le meilleur vous advienne et surtout : Profitez des bons moments de la vie au quotidien au moment où ils sont là !!!
Il y en a des tas aussi 🙂

Quid de nos bonnes résolutions?

Cette année, comme les autres, bon nombre d’entre nous sont décidés !! Déterminés a enfin aller vers un chemin positif.
Non, on ne nous y prendra plus, Nous allons tenir nos bonnes résolutions, C’est certain !!!

Pour certains ce sera faire plus de sport, d’autres arrêter ou diminuer la cigarette, l’alcool, l’excès d’internet, de chocolat, d’achats compulsifs ou autres mauvaises habitudes.
Pour d’autres ce sera achever une tâche commencée,… mais jamais terminée.
1001 action sont envisagées chaque année et… reportées dès le 7 janvier ou le 18, à l’année suivante.

Les bonnes vielles habitudes seront alors revenues. On reste bien en terrain connu, en zone de confort, même si celle-ci ne nous plaît plus.

Mais pourquoi ça ne marche pas?

Plusieurs raisons sont à y voir. Cela tient notamment aux mots que nous utilisons : « je vais TENIR mes RESOLUTION »

  • « TENIR » : je sais que je vais souffrir avec cela, mais je serrerai les dents jusqu’au moment où la douleur sera trop grande. Je veux tenir, comme si je savais en moi que c’est ce que je veux mais pas ce que je désire.
  • « RESOLUTION » est du même acabit. Je suis résolu à TENIR ! Résolution, du verbe résoudre. Résoudre un PROBLEME. Le symptôme que je vis est vu comme un problème, pas comme un signal. Si comme moi, à l’école, tu n’aimais pas les problèmes, alors on est déjà mal embarqués.

On veut supprimer le problème sans tenir compte de son origine. Ce serait comme si nous voulions résoudre un problème mathématique sans en avoir les données.

En voulant supprimer le symptôme, on en oublie de regarder le signal, l’origine. On oublie d’écouter la part de nous qui souffre à l’intérieur.

Oui, tout cela manque de douceur et de connaissance de soi !

On ne s’intéresse en effet pas assez la genèse de nos mauvaises habitudes. Celles-ci ne sont que des conséquences d’anciens traumatismes probables ;

  • si je fume c’est souvent car il y a une trop grande angoisse en moi. D’où vient elle?
  • si j’ai besoin de chocolat en excès, cela peut-être lié à une vieille tristesse pas encore entendue. Laquelle? Comment l’entendre?
  • si je reporte sans cesse mes projets, c’est sans doute qu’une part de moi estime qu’il y a danger à avancer. Pourquoi?
  • si je joue sans cesse à l’ordinateur, cela pourrait-être parce que je crains le contact réel. Pourquoi?
  • Si je ne fais pas assez d’activité physique, c’est sans doute que je ne respecte pas assez mon corps ou ma santé. Pourquoi?

Lorsqu’on se force à changer le symptôme, sans avoir changé les fondements (les causes ou les origines du problème), C’est comme si on repeignait une voiture dont le moteur est « cassé, KO, bout du rouleau » !
Ca ne résout rien, mais ça parait joli… un certain temps.

Alors que faire pour tenir ses (ré)solutions?

Et si nous envisagions le nouvel an comme le fait d’aller vers une (ré)solution choisie? Et si on regardait nos défauts avec un peu plus de douceur ? Et si on arrivait à choisir d’aller mieux profondément, plutôt que se forcer à aller mieux en apparence?

Et si nous allions voir en profondeur ce qu’il se passe en nous pour enfin nous débarrasser du problème définitivement !!!!

Arrêtons de vouloir TENIR nos RESOLUTIONS à court terme et choisissons d’aller vers les SOLUTIONS durables !!
On réussi rarement une réVolution (souvent violente), mais on a toutes les chances d’atteindre ses objectifs en choisissant une éVolution réfléchie et tenant compte du passé.

Et les solutions se trouvent souvent dans les méandres de notre passé, parfois lointain. Ces angoisses, tristesses, peurs qui nous hantent inconsciemment et qui nous font agir contre le bon sens, ne cherchent que ceci : être entendues, accueillies, comprises, aimées.

Pour cela on peut utiliser l’EFT ou l’IFS (que je pratique) selon qu’il s’agisse de traumas simples ou complexes. D’autres techniques de psychologie énergétique fonctionnent aussi très bien !

Ces techniques permettent de prendre conscience de l’origine du problème, puis de libérer les vieilles empreintes traumatiques et ainsi les comportements délétères qui y étaient liés.

Prendre RDV ou suivre une formation

Tu peux prendre RDV avec moi pour une thérapie en individuel (à mon cabinet ou par webcam) .

La prochaine formation à l’EFT aura lieu dès le 31 janvier à Andenne. Les autres dates ici.

Pour plus de renseignements sur ces méthodes, clique ici.

Suis-moi sur Facebook !   

Rem : Ces techniques thérapeutiques ne se substituent aucunement à une vie saine ni au respect des recommandations médicales de votre médecin. Elles sont un complément indispensable à la psychologie et la médecine et elles aident au mieux vivre général.

Déprime saisonnière : Et si on arrivait à danser sous la pluie?

Bien vivre, même si c’est la saison de la déprime… Parait-il !

Ca y est !!! C’est la même rengaine qui repart.  Les heures de jour diminuent, la pluie arrive en cascade, le vent se rafraîchit et les journées se font grises et BLABLABLA…
La morosité guette !!!

Et ces fêtes qui rebutent de plus en plus de personnes (j’en ai l’impression) n’arrangent pas cette affaire…

 C’est tous les ans la même chose !!!

Les symptômes sont en général un manque d’énergie, une augmentation du temps de sommeil, de la somnolence durant la journée, une tristesse continue, souvent plus marquée le soir, une hypersensibilité au froid, des fringales fréquentes…

Je comprends que le manque de lumière nous influence et nous carence notamment en Vitamine D. Je conçois aussi que notre corps a été « fait » pour être mieux en journée. Donc le besoin de plus de sommeil me semble logique.

Le problème est connu et récurrent, alors…. pourquoi déprime-t-on dès les premiers symptômes de rafraîchissement, alors que les carences n’ont pas encore commencé (surtout après un été aussi ensoleillé !!!) ? Comment se fait-il que nous continuions à nous en plaindre? Comment se fait-il que nous ne nous préparions pas mieux à cela?

 Il y a une cause sociétale : c’est devenu une habitude !!! Se plaindre du temps est un sport national. Quand on ne sait pas quoi dire, on parle du temps. En général pour s’en plaindre.

Or, comme tu le sais peut-être, nous devenons ce que nous pensons. Plus nous voyons en gris, plus nous devenons gris. Gris foncé, souvent.

La première chose à faire est de changer de pensées !

Commence à accepter que les choses sont telles qu’elles sont (faire le deuil de l’été) et commence à changer ton regard sur les choses.

Comment ? En répondant honnêtement à ces questions :

Le temps est-il si pourri que ça ? La pluie a-t-elle si souvent été présente depuis quelques jours? Est-ce que le gris c’est si moche ? Ne pourrais-je pas profiter du peu de soleil pour sortir ? Ne pourrais-je pas accepter que pour avoir une nature verte aux bonnes saisons, j’ai besoin que la pluie soit abondante aux mauvaises ? Ne pourrais-je alors pas imaginer la nature verte à la bonne saison ? Qui a décidé que cette saison est moche ? Pourrais-je éveiller mes yeux à la beauté de cette saison ? Pourrais-je changer ma manière de répondre à la sinistrose ambiante ? Le temps est-il si mauvais qu’on le dit ? Pleut-il tant que ça en Belgique ?

Si tu réponds honnêtement à ces questions, tu pourras peut-être apprendre à sourire de tes croyances négatives. Premier pas !

La 2ème chose c’est d’agir !

La nature reste là même s’il fait froid. L’air frais fait du bien aussi ! Alors, que faire ?

Sortir te promener, même s’il fait froid. Parler avec une personne qui aime ce temps et… t’enrichir de cela. Changer ta manière de répondre aux sempiternels commentaires négatifs sur la météo belge. Prévoir les vêtements adéquats en permanence.

ET aussi faire du Tapping EFT  (Emotional Freedom Techniques – Techniques de libération  des émotions) pour te préparer aux changements de temps ! Ca marche et ça va vite !

Je peux t’apprendre cela en séance individuelle.

Si les symptômes persistent, il y a une 3ème chose à faire…

ET si nous apprenions à danser sous la pluie?

Cette période de l’année peut aussi cacher des choses moins banales. La » chute de la sève » plus des souvenirs traumatisants (conscients ou inconscients), peuvent mener à des déprimes récurrentes.

La perte d’un être cher, d’un animal, le souvenir d’un accident, une séparation… sont des événements qui, même s’ils remontent à la tendre enfance (voir à l’intra-utérin…), peuvent laisser des traces indélébiles au tréfonds de notre cerveau et se réveiller tous les ans à la même période…

Comme un réseau neuronal qui fait mal et tourne en rond avec les mêmes pensées.  Et souvent on ne les entend pas !

Ces traces ne sont pas indélébiles, en fait !

En séance individuelle, avec l’IFS (Internal Familial System – Système familial intérieur), on peut aller écouter cette part de toi qui s’exprime et qui a mal. Je t’apprends alors à l’accueillir et parler avec elle. Elle a juste besoin de toi pour se calmer, guérir et te redonner la joie.

Nous parlons ici de thérapie brève. Venir en thérapie pour cela prendra quelques séances et… finis les blues hivernaux.

Toutefois, impossible de savoir exactement le temps et le nombre de séances. Cela est déterminé par ton passé et les traumas de ta vie.

Pour plus de renseignements ou prendre rendez-vous, clique ici.

mini FB j'aime

Suis-moi sur Facebook !   

Le modèle thérapeutique que j’utilise ne se substitue aucunement à une vie saine ni au respect des recommandations médicales de votre médecin. Elles sont un complément indispensable à la psychologie et la médecine et elles aident au mieux vivre général.