A la recherche du bonheur

aout-2012-172Je trouve le texte ci-dessous tellement juste. Il est bon de prendre le temps de se regarder en face et puis d’accepter qu’on a le droit au bonheur.

Plus qu’un droit, c’est un devoir!!!  🙂

« Nous prétendons chercher le bonheur et l’amour, mais en réalité ils sont ce que nous craignons le plus. Combien de gens peuvent tolérer plus de deux ou trois jours de bonheur sans nuages? (…) Le bonheur est intolérable. Nous avons appris à le rêver, nous n’avons pas appris à le vivre. Il s’agit donc de s’habituer à évoluer dans des énergies positives. Il s’agit de les cultiver en comprenant peu à peu par quelles attitudes on peut les stimuler.
Cela peut nous entraîner à rompre avec certaines habitudes qui nous conduisent trop souvent à la lourdeur et à la morosité.
J’ai l’impression que sitôt que nous sommes sortis de l’enfance, la plupart d’entre nous oublient que nous sommes sur terre pour nous amuser et célébrer la vie. C’est comme si nous trouvions que « ça va mieux quand ça va mal ». Peut-être tout simplement parce que dans le malheur nous avons la sensation d’exister. Le malheur est palpitant, intense! Lorsqu’il s’agit de réparer une situation difficile, de reconquérir notre partenaire ou de jouer les héros en surmontant une crise, c’est excitant. Lorsque nous sommes malheureux, nous sommes centrés sur nous-mêmes, sur notre vie, nous existons.
En comparaison, notre idée du bonheur est très statique. Il s’agit d’être assis sur un petit nuage à contempler le Bon Dieu jusqu’à la fin de ses jours. Il faut faire l’ange et se contenter des odeurs de sainteté. Cette conception s’érige contre la vie. On va même jusqu’à dire que les gens heureux n’ont pas d’histoire. Mais qui veut ne pas avoir d’histoire?
Nous associons fréquemment l’état bienheureux à l’ascèse et à la rigidité. Il manque à cette idée la force de l’émotion et la créativité, alors que nous sommes essentiellement émotion et créativité.
Pour aller vers une félicité vivante, il nous faut dépoussiérer ces notions désincarnées et embrasser l’idée d’un bonheur palpitant, curieux et aventureux. Nous devons opposer à l’idée d’une joie statique et tiède celle d’une joie vibrante qui utilise toutes les ressources de l’être humain. »

(Guy Corneau, N’y a-t-il pas d’amour heureux?, ed J’ai lu bien-être, p. 311)

Tu te sens « froudoudou »? Le coeur au bord du pleur?

Va te promener… Respire profondément…
Happe l’oxygène. Il y a de merveilleux bois tout près….

Le geste est simple: mets tes chaussures et, un pieds devant l’autre, avance.

En tant que thérapeute adepte des thérapies brèves et de la psychologie énergétique, je veux t’apprendre à être heureux en t’aidant à découvrir tes émotions et à mieux gérer tes pensées.

Ce site t’expliquera pour quoi l’on peut venir, pour qui les thérapies sont adaptées, les techniques utilisées (IFS, EFT, kinésiologie, reiki…), en partie qui je suis, comment se passe une séance et comment me contacter.

logo-dv-web-background-hq.jpgSois curieux de toi…
Suis-moi sur Facebook !   
mini FB j'aime

Je reçois dans le région de Charleroi, plus précisément à Thuin, entre Binche et Beaumont (tout près d’Anderlues, Lobbes, Montigny-Le-Tilleul, Gerpinnes…).

Remarque : ces techniques thérapeutiques ne se substituent aucunement à une vie saine ni au respect des recommandations médicales de votre médecin. Elles sont un complément indispensable à la psychologie et la médecine et elles aident au mieux vivre général.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s